La nature est le médecin des maladies ; elle trouve elle-même les voies et les moyens, sans instruction et sans savoir. Elle fait ce qu’il convient.

Hippocrate Épidémies

image50

Les recommandations médicales stipulent que pour obtenir un effet mesurable positif il faut pratiquer l’équivalent de 30 minutes par jour d’une activité d’endurance douce en aisance respiratoire comme la marche soutenue. C’est de cette manière que le rendement pour la santé est optimal c’est a dire peu de fatigue notamment musculaire et ostéoarticulaire pour un effet thérapeutique conséquent. Par ailleurs a cette intensité d’effort on brule au début des lipides en vidangeant les adipocytes via la sécrétion d’insuline et puis des glucides mais sans risque d’hypoglycémie.

Cependant, plus la pratique est importante, meilleur est le résultat au niveau de la capacité physique et de la prévention. Il est préférable d’augmenter le nombre de séances hebdomadaires ou leur durée plutôt que l’intensité en terme d’effet thérapeutique. Il n’est pas cependant « mauvais » ou dangereux de forcer a condition bien sur de ne pas avoir une pathologie CV silencieuse.


image51

Une étude récente a démontré que la pratique de 5 min de vélo par jour permettait déjà de diminuer de manière très significative le taux de maladie et d’allonger de 3 ans l’espérance de vie.

Tous  les sports sont bons même si les sports d’endurance ont l’effet thérapeutique le plus marqué. Il n’existe donc pas de sport à risque à proprement parlé, mais plutôt des pratiques à risque (entraînement irrégulier et insuffisant, absence d’encadrement, émulation inconsidérée et désir de « gagner à tout prix »)

Les sports de résistances permettent aussi de préserver notre système CV mais dans une moindre mesure par rapport aux sports d’endurance. La musculation, même si on travaille un groupe de muscles restreints, stimule le myocarde car il existe anatomiquement des connections nerveuses entre le cœur et tous les muscles de l’organisme.

Par ailleurs, le sport en pleine air est plus bénéfique que le sport en salle, marcher en pleine nature est meilleur que marcher sur un tapis roulant dans une salle de gymnastique et ce pour la même dépense calorique. Par ailleurs rien de mieux que de bouger au grand air pour re-synchroniser l’horloge cérébrale du sommeil et lutter contre les troubles du sommeil si fréquents depuis quelques dizaines d’années.

Rien dans notre organisme n’est fixe, tout est en perpétuel mouvement et pour maintenir notre équilibre vital il faut bouger. Sports d’endurances, de résistances ou toutes activités physiques de préférence en plein air devrai faire partie de notre hygiène de vie quotidienne.

AJR : Apport Journalier Recommandé
AVC : Accident Vasculaire Cérébral
Cho : Cholestérol
CC : Cohérence Cardiaque
FRCV : Facteur de Risque CardioVasculaire
FC : Fréquence Cardiaque
HTA : HyperTension Artérielle
IDM : Infarctus Du Myocarde
MAC : Médecines Alternatives et Complémentaires
MCV : Maladie CardioVasculaire
MS : Mort Subite
SRA : Système Nerveux Autonome
SNC : Système Nerveux Centrale : cerveau et moelle épinière
TIPI : Technique d’Identification des Peurs Inconscientes
TCC : Thérapie Cognitivo-Comportementale
Vit : Vitamine
Ω : Omega
Glossaire