image71C’est une activité physique particulière qui correspond classiquement à un effort très modéré, comme  celui de monter deux étages à pieds avec une dépense en moyenne de 300 Kcal.

Rarement la PAS dépasse 170 mmHg et la FC 130 battements par minute.

L’activité sexuelle n’est que très rarement contre indiquée chez les patients cardiaques.

Après un accident cardiovasculaire la reprise d’une activité sexuelle équilibrée et épanouie est aussi importante que l’activité physique ou professionnelle.


Bienfaits de l’activité sexuelle

De récentes études prouvent que 12 rapports sexuels par mois (soit 3 par semaine) augmentent de 8 ans l’espérance de vie, tant pour les hommes que pour les femmes, et diminuent la fréquence des MCV ( mais aussi des cancers du seins et de la prostate). Le désir sexuel rappel l’instinct de survie ou libido au sens large. Cette augmentation de la longévité grâce a la sexualité est connue depuis l’antiquité en particulier en chine, au japon et an Inde. Le Kama Sutra original enseignait aux hommes et aux femmes comment vivre a l’image des Dieux et insistait tous particulièrement sur la spiritualité et les bonnes pratiques sexuelles. Physiologiquement l’acte sexuel permet la liberation de nombreuses substances, hormonales notamment comme l’ocytocine (hormone de l’attachement) ou la sérotonine qui sont les substances du mieux être . La masturbation (sans culpabilité) aurait aussi un effet, moins marqué, mais positif sur la santé.

Dans d’autres études récentes américaines il est mis en évidence que les personnes mariées ont 5 % de risque en moins de développer une MCV que les célibataires, les divorcés ou les veufs. Les résultats étaient  plus marqués pour les couples jeunes.

image72

C’est dire que de tout temps l’activité sexuelle est considérée comme indispensable pour la santé. Elle libère et purifie les énergies, dissout le moi dans la fusion des corps et active le don de soi. Elle est le plaisir, la création et l’actualisation des émotions les plus nobles. Réduire l’acte d’amour a un rapport génital est, a mon sens source de grand déséquilibre physiologique pourvoyeur de maladie en particulier cardiovasculaire.

Le rapport sexuel est responsable de moins de 1% des IDM. En cas d’absence de symptôme et sous réserve d’un exercice physique régulier et de respecté un délai d’1 mois après un accident aigu ou une chirurgie cardiaque, la reprise d’une activité sexuelle est possible et même vivement conseillée quelque soit le sexe.

Là aussi, vous pouvez prendre conseil auprès de votre médecin pour notamment rassurer votre partenaire et bénéficier si besoin d’un traitement adapté en cas de trouble de la puissance sexuelle.

Par ailleurs il ne faut pas hésiter a consulter un sexologue ou un sexo-thérapeute qui pourra véritablement, et  parfois en quelques séances, vous aider a retrouver une sexualité épanouie

La dysfonction érectile

Les difficultés sexuelles sont très fréquentes chez les patients cardiaques et 80 % des victimes d’infarctus auraient commencé par souffrir d’une dysfonction érectile dans les 5 ans avant l’accident.

Le mécanisme physiopathologique est une dysfonction vasculaire (endothélium)  ou le vaisseau perd sa capacité à se dilater  que se soit au niveau des artères coronaires ou de l’artère honteuse interne du pénis remplissant les corps caverneux pour l’érection.

L’érection est mécanique : ouverture artérielle, engorgement des corps spongieux et fermeture veineuse
L’érection est mécanique : ouverture artérielle, engorgement des corps spongieux et fermeture veineuse

Les méthodes visant à améliorer l’érection sont toutes basées sur le même principe. Il faut amener du sang dans les corps caverneux et éviter qu’il en ressorte trop vite. La rééducation pelvienne, les traitements pharmacologiques, le vacuum augmente l’apport sanguin. L’anneau diminue le retour veineux et la phytothérapie agit sur les 2 niveaux. A coté de ce processus mécanique il faut, pour obtenir une érection de bonne qualité de la libido c’est à dire du désir. Une testostérone sanguine  basse témoigne d’une libido insuffisante et relève de l’hormonothérapie.

image74

La dysfonction érectile est en général plurifactorielle, baisse de la libido, troubles psychologiques comme la dépression… Les patients ont vite tendance a responsabiliser le traitement instauré. Dans ce cas il faut essayer de le modifier ou de la changer même si celui ci est connu pour ne pas agir sur la fonction érectile. L’atteinte vasculaire qui est souvent évoquée comme cause de dysfonction érectile chez le cardiaque est en fait assez rare et sauf en cas d’artérite sévère des membres inférieurs. Le doppler pénien n’est pas nécessaire.


1-Traitements non pharmacologiques

La correction des FRCV et la pratique de la rééducation cardiovasculaire après un accident aigu sont les prérequis indispensables pour faciliter la reprise des rapports sexuels. Mais il ne faut pas trop attendre car l’abstinence elle même diminue la libido et la fonction érectile. Moins on pratique et plus c’est difficile, c’est tellement vrai qu’après une chirurgie prostatique par exemple beaucoup d’urologues proposent systématiquement une rééducation pelvienne et des injections intra-caverneuses pour éviter la sclérose rétractile des tissus érectiles.

Il suffit bien souvent de quelques conseils pratiques pour préserver une sexualité de qualité, et éviter de consommer d’embler les pilules bleues.

Sommeil

D’abord le sommeil. Il est démontre que la privation de sommeil entraine une chute du taux de testostérone de 15%. Bien dormir favorise la fonction érectile.

Tabac

image75

Arrêter de fumer puisque le tabac ferme les artères de tout l’organisme y compris celles qui vascularisent l’étage pelvien et le pénis.


Surpoids

Perdre du poids, même quelques kilos suffisent parfois à rétablir la libido et la fonction érectile.

APS

Les sportifs qui pratiquent une APS à raison de 3 fois par semaine accroissent leur capacité sexuelle de 30%

Vitaminothérapie

La vitamine D augmente le taux de testostérone. Pour augmenter sa concentration sanguine ont peut s’exposer au soleil pendant 15 minutes, consommer des poissons gras (l’huile de foie de morue de nos grands mères) ou prescrire une supplémentation.

La vitamine C augmente la libido et le taux d’ocytocine (hormone attachement).

Nutrition

A côté du ginseng décrit plus bas, certains aliments sont consommés depuis la nuit des temps pour stimuler la libido : asperge, chocolat, maca (crudités consommées et cuisinées par les péruviens), crustacés, épices.

image76image77image78image79image80

Alimentation et libido

image81

Chez les femmes il a été démontré que consommer des pommes en plus d’avoir un effet bénéfique sur le cholestérol augmenterait la libido et le désir sexuel.


L’Elixir d’Amour: Pour stimuler l’envie; le jus de betterave favorise l’apport en monoxyde d’azote dans le sang et donc l’irrigation des organes masculins et féminins. il faut, pour en ressentir les bienfaits en cas de « creux » en boire un verre avant le repas 2/j. A la betterave , associer du gingembre, pour le tonus et l’énergie, et du safran pour chasser la déprime et réveiller l’envie. Pour les homme, ajouter de la grenade.

Les tue-l’amour: certaines plantes sont utilisées par les femmes,  pour les maris trop ardents: la sauge et le fenouil stimule la femmes mais fait l’effet inverse chez l’homme, le houblon, la laitue, le gattilier, le tabac et le cannabis sont anaphrodisiaques.

Le ginseng

image82

Le Ginseng est une plante chinoise ancienne de 7 000 ans et était consommée par les empereurs pour freiner le vieillissement. Elle fut importée en occident par Marco Polo mais c’est surtout à la fin du XVII       e siècle qu’il est utilisé par louis XIV pour honorer ses maitresses. Les vertus thérapeutiques sont   étudiées et à ce jour plus de 2000 publications scientifiques rapportent ces effets biologiques.

Il existe plusieurs espèces de ginseng. Les effets pharmacologiques des principes actifs du ginseng (les ginsénosides) peuvent variés en fonction de l’origine géographique de la plante. Sa culture est très difficile et l’industrie pharmaceutique sait préparer les différents ginsénosides à l’état pur en sachant que leur action est différente de l’action de la plante entière. Le ginseng est riche en vitamines B, E et C.

Les effets prouvés par le recherche : antioxydants, revitalisant notamment sexuel, dopant physique et psychique, régulateur de l’humeur et sédatif, immunostimulant, hypolipémiant, augmentation sensibilité a l’insuline, anti-inflammatoire, anti tumorale, protecteur hépatique antiagrégant plaquettaire, modulation de la pression artérielle en fonction de la dose.

Plusieurs études ont montré une efficacité sur la dysfonction érectile (dans 60% des cas) mais aussi sur la libido. A noter que le placebo est lui aussi efficace dans 30 % des cas.

Posologie : 1g de poudre de racine de Ginseng comprenant au moins 4% de ginsénosides en s’assurant de la provenance et de l’âge de la plante. Les gélules sont en générale dosées à 300 mg de poudre de racine.

En cas d’inefficacité la dose peut aller jusqu’à 3g/j. Contrairement aux traitements de synthèse de la dysfonction érectile, la prescription du ginseng  est quotidienne sur plusieurs mois.

Le contact physique

Les couples qui dorment en contact l’un avec l’autre ont 94 % de satisfaction en plus dans leur relation alors que ceux chez qui il y a un espace > 75 cm ne sont satisfait qu’a 66%.

Le massage aphrodisiaque: Pour les femme, utiliser l’huile essentielle (HE) d’ylang-ylang (ou HE d’angélique) aux propriétés aphrodisiaques reconnues en massant notamment les fossettes situées au dessus du bassin, zones de projection des glandes génitales. Pour les hommes utiliser l’HE de gingembre qui booster la testostérone. En pratique diluez 2 gouttes d’HE dans une huile végétale au creux de la main et évitez les organe génitaux.

A noter que l’huile de millepertuis en intravaginale a un effet positif sur la muqueuse et peut s’avérer efficace en cas de dyspareunie et de sécheresse vaginale, notamment en post accouchement ou peri-ménopause.

La rééducation pelvienne

image83

La musculation du périnée est rarement pratiquée mais pourtant très efficace que ce soit pour les troubles de la puissance éréctile , les éjaculations précoces ou les difficultés a atteindre l’orgasme notamment chez les femmes chez qui ont constate un périnée atone dans 80 % des cas.Cependant elle commence a de nouveau être prescrite depuis l’étude de Lyon publiée en 2014 (IC-FORCE) qui a de nouveau confirmée sont efficacité.

La rééducation pelvienne qui favorise l’afflux vasculaire du plancher pelvien et par conséquence du pénis en musclant le périnée  (« exercices de Kegel »). Celle ci consiste à contracter les muscles du plancher pelvien (ceux qui sont sollicités pour bloquer volontairement la miction). Cette gymnastique sexuelle est extrêmement bénéfique pour la sexualité féminine, pour la fonction érectile masculine et améliore la qualité de l’orgasme. Pour une bonne érection il est nécessaire d’avoir une bonne assise pelvienne avec des muscles ischio-caverneux solides indispensable a la rigidité du pénis.

Il existe un protocole de séries de contractions quotidiennes de quelques minutes avec des résultats favorables dans près de 70 % des cas au bout d’1 mois d’entrainement.

Protocole de la gymnastique sexuelle pour les hommes :

*Pour connaître les muscles du périnée qu’il faut solliciter :

  • « Pipi stop » consistant a bloquer le jet d’urine au cours de la miction.
  • Faire bouger son pénis pendant l’érection

*Séries de contractions :

  • Contractions progressives sur 10 sec jusqu’a la contraction maximale, tenir 5 sec et relâcher pendant 10 sec Faire des séries de 10 à 15 pour totaliser 60 contractions/j.
  • Contractions et décontractions moins fortes mais plus  rapides. 60 contractions /j

Soit 120 contractions par jour.

Le mieux est de pratiquer debout à chaque instant disponible de la journée ou assis dans sa voiture en patientant par exemple au feu. Les premiers résultats sont obtenus au bout de 3 semaines et concernent la rapidité de l’érection, sa puissance et sa durée ainsi que la qualité de l’orgasme. La rééducation périnéale peut améliorer aussi l’éjaculation précoce. Chez la femme elle traite la dyspareunie et aussi les troubles de l’orgasme.

Si la gymnastique sexuelle n’est pas suffisante pour un rapport  satisfaisant, vous n’aurait pas perdu votre temps car la pratique de ces exercices améliore l’efficacité des traitements médicamenteux. De plus les exercices d’Arnold Kegel préviendront les descentes d’organe avec incontinence  urinaire chez la femme, les difficultés à éjaculer, les poussées d’hémorroïdes…

Les méthodes mécaniques

image84

En cas d’érections suffisantes mais trop brèves pour une pénétration satisfaisante, un anneau en plastique (anneau pénien), disposé a la racine de la verge, peut en bloquant le retour veineux (comme le serrement bi-digital entre le pouce et l’index) prolonger l’érection.

image85Le vacuum est un dispositif ingénieux qui consiste à obtenir un appel de sang dans les corps caverneux par un procédé mécanique de dépressurisation. Une fois l’érection obtenue il faut compléter par un anneau pénien pour bloquer le retour veineux.


L’acupuncture et acupressure

L’acuponcture est une science très complexe. Son principe thérapeutique se base sur la restauration des énergies des organes qui interagissent entre eux. Ce peut être une diminution de l’énergie ou un trop plein. A chaque organe correspond une émotion, une saison, une couleur et un élément essentiel constituant l’univers comme la terre ou le feu.

Très éloigné de nos schémas de pensés elle a traverse les siècles et son efficacité n’est plus a démontrer.

Voici quelques points d’acuponcture qui peuvent être massés  par le partenaire pour libérer la libido.

image86Le point guan yan (mer de l’énergie) ou bouton a orgasme  se situe à 4 travers de doigt sous le nombril. Masser en cercle stimule l’énergie du rein et l’énergie sexuelle et permettrait d’atteindre l’orgasme sans stimuler les parties génitales. Les études montrent effectivement un important afflux de sang périnéal après massage de ce point d’acuponcture.

 




image87Le San Yin Jiao se situe a 4 travers de doigt au dessus de la malléole interne. S’y croisent les méridiens de la rate du foie et des reins. Appuyer avec le pouce ce point (acupressure) renforce la libido de la femme.

 




image88Le Ren Mai 17 entre les 2 tétons. Joindre les mains et masser doucement pour renforcer l’énergie du coeur.

 

 

 

Relaxation

Quelques séances de relaxation par la respiration abdominale ou la pratique de TIPI (cf chapitre correspondant) peuvent être proposées en cas d’anxiété anticipatoire d’un échec lors du rapport sexuel.

Attitude du partenaire

sex

Mais le plus important reste le dialogue au sein du couple ou le ou la partenaire doit avoir autant que possible une attitude aidante. En cas de conjugopathie la thérapie de couple doit être proposée. Par ailleurs quand les mesures simples décrites ci dessus restent insuffisantes il est toujours mieux de consulter son médecin traitant voir un sexologue ou un urologue. Sexologues et urologues auront d’avantage une approche médicale des difficultés sexuelles contrairement  au sexothérapeute qui s’orientera plus vers l’approche psychologique, émotionnelle de la sexualité.

 

2-Les traitements pharmacologiques

libidoEn cas d’échec des mesures précédentes l’aide médicamenteuse est proposée avec de très bons résultats (70 à 80%). Il existe actuellement 4 types de traitements vasodilatateurs (IPDE5)  VIAGRA, CIALIS, LEVITRA et le SPEDRA. A noter qu’avant de parler d’échec thérapeutique il faut essayer chacun d’entre eux plusieurs fois et aux doses maximales.

Il est très rare que ces traitements soient contre indiqués chez le patient cardiaque mais prenez, par précaution, un avis médical avant de les consommer d’autant qu’ils ne sont délivrés que sur ordonnance (et non remboursés). Ces traitements chimiques ne sont efficaces qu’en cas de libido préservée et surtout pour renforcer ou maintenir une érection insuffisante. En l’absence totale d’érection notamment réflexe matinal l’efficacité du seul traitement médical est très aléatoire.

Temps d’Action Durée d’action   Prix
image90VIAGRA        30’ à 60’       4 à 5 h  12€
image91 CIALIS        30’ à 60’         36 h  12€
image92LEVITRA        30’ à 60’       4 à 5 h  12€
image93 SPEDRA            12’         6 h    6€

L’injection intra caverneuse

image94

En dernier recours l’injection intra caverneuse d’un produit vasodilatateur (prostaglandine) permet aux patients de retrouver dans la plupart des cas une fonction érectile satisfaisante et même si la libido n’est pas au rendez vous. Celle ci nécessite bien sur un avis médical puisque la première injection se pratique au cabinet. Les injections sont contre indiquées chez les patients qui consomment des anticoagulants.
injection intracavLes injections intra caverneuses se pratiquent assez peu en France probablement par crainte exagérée de la douleur (brulure liée au liquide, il faut alors masser le pénis pour favoriser la diffusion du produit) ou des rares complications comme le priapisme (érection douloureuse prolongée) qui nécessite une intervention en urgence.Cependant si le produit (aprostadil commercialisé sous le nom d’Edex ou Caverject)   est utilisé au bonne dose,  et que la technique est bien métrisée l’injection intra-caverneuse reste un excellent moyen de retrouver une fonction érectile de qualité.

 

La crème (Muse et Vitaros)

vitarosAu début des années 1999 les laboratoires ont eu l’idée de proposer de l’aprostatil sous forme de crème a introduire dans le méat urétral pour éviter les injections intra-caverneuses. Le premier fut commercialisé sous le nom de Muse en 3 dosages (250, 500 et 1000 microg). Muse est a utiliser 5 a 10 min avant le rapport. Mais son efficacité est limité et seulement 50 % des patients sont satisfaits.Par ailleurs le geste n’est pas plus simple (il faut introduire la canule dans le meat) que l’injection intra-caverneuse et peut être plus douloureux.

 

meatVient d’apparaitre sur le marché Vitaros qui est aussi une crème a introduire dans le méat urinaire a base d’aprostatil comme pour les injection intra-pénienne. La nouveauté est qu’il y a dans la formule une molécule (dodécyl propionate) qui accélère la diffusion du produit dans le corps caverneux. Vitaros doit être conservé au frigo et sortie 5 min avant l’application pour que la crème devienne plus liquide. Le pénis doit être tenu a l’horizontal puis, la canule au dessus du méat mais sans le toucher  pour éviter les traumatismes, déverse pendant 30 sec le produit.

La quantité de vitaros 2produit réellement introduit est très aléatoire et il faut attendre les études pour savoir si cette technique est éfficace. A noter que contrairement a ce qui a été dit dans la presse, Vitaros n’ est pas une crème pour se masser le gland.

 

3-Dimension symbolique de la sexualité

image95

Il semble essentiel de souligner combien la guérison du coeur dépend des liens affectifs que l’on entretient avec son partenaire et son entourage proche.

Ici je fais allusion à la dimension symbolique de la pathologie. Le cœur n’est pas qu’une « pompe » c’est un organe vivant qui participe a notre humanité, a notre richesse émotionnelle et qui en toute circonstance s’adapte au changement de la Nature.

Chaque patient pourrait tenter de comprendre ou plutôt de pressentir ce que signifie pour lui sa maladie et quels changements vont s’imposer dans son mode de vie. Cette démarche est évidement très personnel mais il est démontré que lorsqu’un patient s’engage dans cette voie de réflexion, le pronostic de la maladie s’améliore très clairement.

A noter que si la dysfonction érectile commence a être prise en charge chez les patients cardiaques il ne faut pas oublier que les femmes aussi présentent souvent des difficultés importantes ; anorgasmie, sécheresse vaginale, dyspareunies…

Une vie sexuelle épanouie au sein d’un couple  ne se résume pas a une belle et vigoureuse érection mais a un plaisir partagé.

Le rapport sexuel n’est pas uniquement génital. Physiologiquement et biologiquement l’orgasme est un puissant détoxifiant du corps et de l’esprit et spirituellement il nous donne l’opportunité de  dépasser notre égocentrisme pour entrer dans une union sacrée.

4-La fertilité

Course à l’ovule des spermato.
Course à l’ovule des spermato.

La qualité et la quantité des spermatozoïdes du liquide séminal tendent à décroitre chez les hommes habitant les pays industrialisés et peut être même quelque soit le pays d’origine. Les causes avancées sont l’alcool, la pollution et les FRCV… !! L’infertilité masculine s’élève a 40% des causes de stérilité.

Pour améliorer la qualité du sperme les experts proposent sport, régime crétois, et gestion du stress, bref tout ce qui est écrit dans ces pages.

Des chercheurs en nanoparticules ont mis au point (fév. 2016) un système d’hélice pour spermatozoïde basé probablement sur le principe d’égalité des chance de féconder l’ovule. Mais peut être que Dame Nature  a prévue de ralentir les spermatozoïde anormaux pour ne sélectionner que les plus agiles et intrépide dignes d’atteindre le saint ovule et donner naissance au meilleur des descendants qui une fois adulte pourra lui aussi assurer la pérennisation de l’espèce.

5-Biochimie de l’amour

image97
Film « Le Titanic »

L’amour est aussi une réaction biochimique.

Quand une personne tombe amoureuse, pas moins d’une douzaine  d’aires cérébrales s’allument et en particulier l’hypothalamus pour secréter de nombreuses substances chimiques comme la dopamine (hormone de la gratification), l’ocytocine (hormone de l’attachement), l’adrénaline ou la vasopressine qui provoquent l’euphorie. Chaque étape de la relation amoureuse, séduction, passion, attachement…met en jeu des circuits complexes neurobiologiques différents.

Au moment d’une rencontre, la dopamine stimule la production de testostérone qui attise le désir. Au premier rapport sexuel, une autre hormone, la lulibérine donne l’envie de continuer jusqu’à l’orgasme. L’orgasme ne dur que 6 secondes en moyenne chez l’homme et 20 secondes chez la femme. Tous deux peuvent avoir plusieurs orgasmes même si il existe une période réfractaire parfois plus prolongée chez l’homme.

Après l’orgasme notre cerveau baigne dans l’ocytocine et surtout les endorphines produites par l’hypophyse. En somme plus on fait l’amour plus le sentiment d’attachement est fort, plus le plaisir est intense, et plus l’envie de recommencer se fait ressentir. En fait le meilleur traitement des troubles de la sexualité est de pratiquer.

Les émotions sont le résultat d’interactions complexes entre la culture, l’hérédité, la société et les mécanismes biochimiques et neuro-hormonaux qui les sous tendent. L’amour n’échappe pas à cette règle.

Par exemple il est démontré qu’une femme sera préférentiellement attirée par l’odeur d’un partenaire qui possède un système immunitaire compatible avec le sien pour qu’une éventuelle progéniture puisse naitre avec tous les atouts possibles. L’attirance d’une femme pour un homme varie en fonction de son cycle hormonal

Une femme est, de manière innée programmée pour rechercher un homme qui puisse protéger le foyer et un homme sera toujours plus attiré par des femmes jeunes car celles ci sont fécondables. Les ovules étant « rares » (1 a 2 par mois de la puberté a la ménopause) par rapport aux spermatozoïdes (15 millions/ml de sperme en sachant qu’un éjaculat correspond a ½ ou 1 cuillère a café c’est a dire 3 ml).

Dans le même ordre d’idée, des études ont porté sur la corrélation entre l’excitation sexuelle physique et l’excitation mentale ressenties chez des femmes. Il est montré des séries de photos des plus suggestives aux plus hard à des femmes. La plupart d’entre elles on déclaré ressentir la plus forte excitation pour l’érotisme avec des photos de tendres baisers. Pourtant au plan génital (en mesurant la température du vagin, la vasodilatation, la turgescence du clitoris) c’étaient bien les photos les plus pornographiques qui étaient les plus excitantes.

6-Le clitoris et plaisir

A priori un paragraphe sur le clitoris peut paraître hors sujet. Je pense que tant pour l’homme que pour la femme un minimum de connaissance théorique est nécessaire a une sexualité épanouie. L’anatomie des organes génitaux de la femme, hormis l’appareil reproducteur, a de tout temps été écartée des sujets d’études scientifiques.Il a fallu attendre 2017 pour que l’anatomie du clitoris soit décrit dans les manuels scolaires au même titre que les organes génitaux mâle.

La femme était faite pour enfanter et/ou satisfaire l’homme. Il n’y avait pas lieu d’étudier le clitoris ni les mécanismes physiologiques de l’orgasme. D’autant que pendant longtemps le sexe de la femme était apparenté au diable. Le vagin était une cavité inconnue, sans fond et dévoreuse d’homme.

C’est grâce à la féminisation de la médecine et de la recherche qu’aux État Unis, après la deuxième guerre mondiale que l’organe sexuel féminin et l’orgasme furent étudié scientifiquement. Mais ce n’est que depuis une vingtaine d’années que l’on connaît précisément l’anatomie du clitoris.

Celui ci est en fait un pénis interne et l’extrémité visible (le capuchon) correspondrait au gland du sexe de l’homme. Le clitoris est la partie du sexe féminin la plus innervée et donc la plus sensible. A priori, quelque soit le mode de stimulation c’est toujours par le clitoris que le plaisir orgasmique peut se produire.

Si certaines pratiques sexuelles peu orthodoxes fonctionnent c’est probablement grâce à des variations anatomiques du clitoris.

image98

Clitoris vient du grec « klitoris » qui signifie clé. Son anatomie n’a été réellement décrite qu’en 1998 et la première échographie complète qu’en 2007.

Le clitoris est conçu comme un pénis. Le capuchon seul partie visible est la terminaison du gland qui fait suite au corps caverneux et au corps spongieux qui se gonflent en enserrant le vagin pendant la pénétration.


image99

Ces structures érectiles au cours de l’excitation se plaquent sur la face antérieure du vagin et font ressortir le point G.  Cette structure érectile est déjà évoqué dans la littérature indienne et en particulier le Kama Soutra. C’est Gräfenberg, médecin allemand qui en 1950 décrit très précisément  cette zone érogène qui se situ 3 à 4 cm de l’entrée du vagin. Le point G est une structure différente du clitoris et encore plus richement innervé et vascularisé. Il ressemble a une groseille ferme et moelleuse de 1 a 3 cm de diamètre. Sa taille et sa consistance dépendent du degré d’excitation de la femme, donc pour le localisé il faut déjà que les ébats amoureux soient bien avancés. Les sex toy sont courbés de manière a stimuler plus facilement le point G.

Dans certaines études 50 % des femmes anorgasmiques retrouveraient du plaisir après injection chirurgicale d’acide hyaluronique afin augmenter la surface de cette zone et la rendre plus stimulable.

Donc le point G existe bel et bien et ceux ou celles qui le remettent en question ne l’ont probablement jamais trouvé.

prostateChez l’homme il existe le point P qui procurerait un orgasme aussi intense que la stimulation du point G chez la femme. Le point P est en fait la prostate (3) qui est une structure molle de la forme d’une châtaigne situé sous la vessie (1) et palpable a 7 cm de l’entré de l’anus (2). La palpation de la prostate est un geste courant pratiqué par les urologues et les gastroentérologues. La stimulation prolongée du point P permettrait d’accéder a un orgasme bien plus intense que l’éjaculation.

 

 

La journée de l’orgasme crée depuis 2006 se situe a la fin du solstice d’hivers vers le 21 / 22 décembre.

En 2015 a été publiée une étude  portant sur 8000 femmes de différents pays développés et démocratiques.

Il ressort de cette analyse que beaucoup de femmes n’ont jamais trouvé l’orgasme et qu’a la question « au cours des 12 derniers mois, avez vous eu des difficultés à atteindre l’orgasme » le pourcentage de femmes répondants « oui, assez régulièrement » était de 49 % en France, 46% au Canada et en Italie, 44% aux USA, 42% en Allemagne, 41% au Royaume Unis, 40% en Espagne et 28% au pays bas.Par ailleurs 25 % des femmes, a choisir, préfère déguster quelques carrés de chocolats plutôt qu’avoir un rapport sexuel.

Les spécialistes expliquent ces piteux résultats par une activité sexuelle encore trop « phalo-centré » alors que l’orgasme pour la femme est très dépendant des émotions et de la stimulation clitoridienne.

 

Après un accident cardiovasculaire tous les patients hommes ou femmes doivent être aidé afin de trouver ou retrouver une vie intime, sexuelle épanouie. Que se soit les troubles érectiles (mais aussi les éjaculations précoces maintenant traité par le Priligy¹) chez l’homme  ou les troubles orgasmique chez la femme, la médecine actuelle propose   une prise en charge adaptée et efficace.

« Origine du monde » de Gustave Courbet
« Origine du monde » de Gustave Courbet

 

¹Le Priligy est un inhibiteur de la recapture de la serotonine dont la durée d’action est trop rapide pour avoir une action antidépresseur mais suffisante pour inhiber l’éjaculation.Pris 1h avant ce traitement, depuis 2013 permet de multiplier par 3/5 le temps de l’éjaculation. Il n’empêche pas la mise en place d’une thérapie comportementale. L’éjaculation précoce est un motif de consultation plus fréquent que la dysfonction éréctile mais n’a pas la même signification physiopathologique et ne semble pas corrélée aux MCV.Avant le Priligy le traitement de l’éjaculation précoce était  les antidépresseurs.

AJR : Apport Journalier Recommandé
AVC : Accident Vasculaire Cérébral
Cho : Cholestérol
CC : Cohérence Cardiaque
FRCV : Facteur de Risque CardioVasculaire
FC : Fréquence Cardiaque
HTA : HyperTension Artérielle
IDM : Infarctus Du Myocarde
MAC : Médecines Alternatives et Complémentaires
MCV : Maladie CardioVasculaire
MS : Mort Subite
SRA : Système Nerveux Autonome
SNC : Système Nerveux Centrale : cerveau et moelle épinière
TIPI : Technique d’Identification des Peurs Inconscientes
TCC : Thérapie Cognitivo-Comportementale
Vit : Vitamine
Ω : Omega
Glossaire